DÉCRYPTAGE

E-RALLYE : PASSERELLE AVEC LE RÉEL

S’IL Y A BIEN UN UNIVERS QUI A TIRÉ PROFIT DU CONFINEMENT, C’EST LE MONDE VIRTUEL DES JEUX VIDÉOS. QUI N’A PAS ENTENDU PARLER DE DIRT RALLY 2.0, DE WRC8, DES DIZAINES DE CHAMPIONNATS VIRTUELS OÙ S’AFFRONTENT GAMERS ET VRAIS PILOTES EN QUÊTE D’ENTRAINEMENT ET DE SENSATIONS?

Texte Quentin Ribaud | Photos Quentin Ribaud et DR – Rallyes Magazine N°291

L’univers du jeu vidéo est vaste et offre un choix varié de simulations: F1 2019 pour les fans de Formule 1, Project Cars, rFactor 2 ou iRacing pour les mordus de circuit, WRC8 et Dirt Rally 2.0 pour les passionnés de rallye. Ces derniers mois, le jeu développé par Codemasters a suscité un réel intérêt avec la création d’e rallyes destinés à pallier à l’arrêt des épreuves réelles pour cause de crise sanitaire. Les initiatives se sont multipliées en France et à l’international: des pilotes bien connus ont créé leur propre championnat, réunissant des milliers de joueurs: Petter Solberg avec The Solberg World Cup et ses 16584 gamers ou le vainqueur de l’ERC 2019, Chris Ingram, (2447 membres) sans oublier le promoteur du WRC qui a mis en avant les pilotes de WRC2, 3 et J avec l’eSports Shootout WRC. Les constructeurs suivent le mouvement, à l’instar de Škoda Motorsport avec son eChallenge ou de Citroën Racing, qui a mis en place son PlayWithC3R5, («Jouez avec la C3 R5»).
(Lire la suite de l’article dans le N°291)

Découvrez Rallyes Magazine #291

VERSION NUMÉRIQUE 

Je commande
Abonnez-vous

LES DERNIERS REPORTAGES